Tout commence à Angangueo, un ancien village minier situé à quelque 3.000 mètres d'altitude dans la Sierra Madre. Au début du siècle dernier, des chasseurs découvrent que des dizaines de millions de papillons monarques hibernent dans les forêts de pins qui poussent sur les pitons de la montagne. Il n'en fallait pas plus pour attirer les scientifiques impressionnés par ces fabuleux voyageurs qui parcourent les quelque 4.000 kilomètres séparant le Canada du Mexique. Conscient de la valeur écologique exceptionnelle de cette aire d'hivernage, le gouvernement mexicain y a créé, en 1986, une réserve de la biosphère du papillon monarque, protégée depuis 2008 par l'Unesco.
...