Dire qu'on va faire un article touristique sur Louvain-la-Neuve, c'est souvent s'exposer à des regards incrédules. Pour la génération d'étudiants francophones qui a connu le déménagement de Louvain vers le Brabant wallon, dans le courant des années 70, la ville garde l'image d'un chantier chaotique et boueux. Les amateurs de vieilles pierres et de centres anciens, eux, ont tendance à fuir cette cité nouvelle où règnent le béton et les formes épurées. Et pourtant...
...