1. La cicatrisation est un phénomène inflammatoire

La peau protège l'organisme contre le milieu extérieur. En cas de plaie, le corps enclenche la cicatrisation. Les vaisseaux sanguins se contractent et les plaquettes tentent de " boucher le trou ". Cela se joue en quelques minutes. Puis, durant plusieurs jours, des globules blancs sont attirés sur place, de nouveaux vaisseaux sont recréés et de nouvelles fibres se forment dans le derme : c'est la phase inflammatoire. Enfin, il y a un remaniement du derme : la création de nouveaux tissus conjonctifs équilibre la destruction des anciens tissus. De cet équilibre dépend une bonne cicatrisation.
...