Lancé le 8 mai dernier, le portail a déjà attiré plus de 200.000 Belges et 101.000 connexions ont été enregistrées.

"Le patient constitue la figure centrale des soins de santé. Il est donc évident qu'il doit aussi être à la barre aux côtés des prestataires de soins qui disposent de l'expertise médicale. Il est important qu'il soit bien informé afin de pouvoir jouer ce rôle de manière active. C'est justement ce que nous visons avec Masanté. Grâce à ce portail, nous voulons donner aux citoyens un accès rapide et facile à leurs données de santé qui sont disponibles électroniquement, afin qu'ils puissent faire des choix éclairés", a souligné Maggie De Block.

Les citoyens, eux, se montrent surtout très satisfaits du fait qu'ils peuvent consulter simplement et rapidement, par la voie électronique, leurs données médicales, selon les premiers commentaires recueillis par le SPF Santé publique.

Forts de ces résultats, les différents acteurs de terrain vont s'efforcer d'améliorer et d'élargir la gamme existante de produits et de services, a conclu la ministre.