Les applications santé sont en plein boom. On estime qu'aujourd'hui le marché croît d'environ 50 % par an. En cause, la généralisation des tablettes et des smartphones bien sûr, mais aussi l'implication croissante des pouvoirs publics et des instances médicales ellesmêmes dans l'e-santé. En France, la startup DMD Santé a créé le premier label européen collaboratif "mHealth Quality", décerné à la fois par des patients et des professionnels de la santé. Il permet, selon toute une série de critères, de certifier la valeur scientifique des applications santé et leur respect de la législation. Certes, ce label n'est pour l'instant ni unique ni obligatoire mais il pourrait marquer le début d'une meilleure évaluation des applis. Nécessaire quand on sait qu'il existe aujourd'hui quelque 200.000 applications santé à travers le monde !
...