Ces 11 boîtiers, dans lesquels les zones de police installeront des cinémomètres - des appareils de mesure de la vitesse, ndlr - de manière aléatoire, seront installés à Libramont, Sainte-Ode, La Louvière (2), Mouscron (5), Genappe et Nivelles. Depuis le mois de mars, 31 nouveaux boitiers dont 4 à hauteur de feux rouges ont été installés en Wallonie et d'autres suivront dans les prochains mois.

"Il n'est pas question de surprendre les usagers par ces contrôles mais bien de sécuriser les lieux", a rappelé le ministre.

Selon les chiffres publiés par la police fédérale, les infractions qui concernent les excès de vitesse ont augmenté de 7,5% entre 2016 et 2017 sur les routes wallonnes. Ce sont majoritairement - 71% - des excès de vitesse de moins de 21 km/h au-delà de la vitesse limite qui sont enregistrés, 21% des infractions en matière de vitesse concernant des excès de vitesse de 21 à 30 km/h et 6% des excès de vitesse de 31 à 40 km/h. Les excès de vitesse de plus de 40km/h ne représentent, eux, que 2% des infractions enregistrées en matière de vitesse.