Socialement, notre époque est à un tournant de son histoire. D'une part parce que les technologies ont bouleversé notre vie de tous les jours (smartphone, etc.) et, d'autre part, parce que l'objet qui symbolisait autrefois la liberté dans tout ce qu'elle a de plus beau, la voiture, est diabolisée à outrance. Elle est pointée du doigt comme la source de tous les maux : elle pollue, tue et nous encombre. Normal dès lors qu'on la veuille électrique, autonome et toute petite. La fin d'une époque ? Pas vraiment !
...