1 - Faire plus d'activités physiques

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), les personnes âgées devraient "pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d'activités d'endurance d'intensité modérée, ou au moins 75 minutes d'activité d'endurance d'intensité soutenue". Pourtant, très peu de personnes respectent ces directives. Bonne nouvelle : il est plus aisé d'atteindre ces objectifs que vous ne le pensez. Les activités quotidiennes, telles que marcher, faire le ménage, faire les courses, ou simplement monter les escaliers, comptent déjà beaucoup. Pas besoin donc de planifier une séance à la salle ou au gymnase, si c'est cela que vous craignez.

2 - Contrôler sa tension artérielle

Souvent associée à un risque accru d'accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque, la tension est une donnée qu'il faut régulièrement contrôler. Pour éviter l'hypertension artérielle, pensez à manger sainement, à gérer votre stress et à faire de l'exercice physique.

3 - Limiter sa consommation d'aliments transformés

Les aliments transformés contiennent généralement du sucre, du sel, des matières grasses et des produits chimiques. Tous ces composés peuvent provoquer des problèmes de santé allant du simple gain de poids, au diabète et même, dans le pire des cas, au cancer. Évitez donc les produits comme le soda, les conserves ou les plats préparés et préférez les plats cuisinés à la maison avec des ingrédients frais de saison.

4 - Boire avec modération, voire pas du tout

Selon les recommandations de l'OMS et du Conseil Supérieur de la Santé (CSS), une personne adulte ne devrait jamais boire plus de 2 à 4 verres par jour. Une abstinence totale est même préférable pour être en bonne santé : "Il n'y a pas de consommation sans risque.Contrairement à certaines idées parfois trop bien ancrées, toute consommation d'alcool, même modérée, a un impact sur la santé, rappelle le CSS.Elle entraîne inévitablement dans son sillage non seulement une augmentation du risque de maladie (maladies cardiovasculaires, cancers, affections du foie, etc.) et de dépendance, mais elle accroît aussi le risque d'accidents et de comportements violents".

5 - Éviter la nicotine et le tabac

Il est de notoriété publique que fumer augmente le risque de cancer des poumons. Mais le tabac est aussi associé à des maladies telles que les maladies cardiaques et d'autres types de cancer. S'il est difficile de renoncer à cette mauvaise habitude, n'hésitez pas à demander conseil à des professionnels.

6 - Gérer le stress

Si le stress, à des niveaux bas, peut être bon pour vous, le stress chronique peut menacer votre santé physique, mentale et cognitive. Il est donc important de trouver des techniques pour réduire votre anxiété. Certaines recherches montrent que des activités de relaxation, comme le yoga ou la méditation, peuvent déjà faire la différence. Même faire de l'exercice physique est un bon exutoire à votre stress.