De nouvelles recherches montrent qu'il existe un lien entre notre corpulence et la façon dont nous réagissons à certains types de grippe saisonnière. On savait auparavant que les personnes obèses (IMC > 30) réagissaient beaucoup moins au vaccin antigrippal que les personnes ayant un poids santé. Même après la vaccination, les premiers sont beaucoup moins bien protégés contre l'infection.

Cependant, cette protection est très importante pour ce groupe, précisément parce que l'obésité augmente le risque de complications dues à la grippe. Des complications qui sont souvent plus dangereuses pour elles et entraînent des hospitalisations plus fréquentes que pour les personnes qui ne souffrent pas d'embonpoint.

Grippe A

Les personnes de forte corpulence sont non seulement atteintes plus sévèrement de la grippe, mais l'obésité joue également un rôle dans la propagation du virus. Pendant trois saisons grippales, des scientifiques américains ont suivi l'évolution de l'infection grippale chez environ 1700 adultes. Ils étudiaient notamment la durée des symptômes de la grippe, mais aussi de l'excrétion de particules virales, qui causent donc la contamination d'autres personnes. On a constaté que les adultes obèses infectés par la grippe de type A propagent les particules virales beaucoup plus longtemps que leurs pairs non obèses.

Mais il n'y a pas que ceux qui souffrent de symptômes typiques comme la fièvre ou les douleurs musculaires qui semblent répandre beaucoup de particules virales. Même les personnes obèses qui avaient une infection "plus légère" étaient doublement contagieuses pour leur entourage. Avec la grippe de type B, qui est moins fréquente que la grippe A, les personnes obèses ne sont plus contagieuses.

Quelle aide ?

Bien sûr, la meilleure approche consiste à prévenir la grippe, mais ceux qui se font contaminer devraient rester à la maison pendant un certain temps. La grippe est un virus très contagieux qui peut paralyser la moitié d'une maison en un rien de temps. Le virus se fixe dans de minuscules particules de morve, de mucus ou de salive, qui se déplacent très facilement dans l'air. Il suffit d'une poignée de main pour l'attraper.

Quelques conseils pour limiter les dommages causés par la grippe

  • Se laver souvent les mains avec de l'eau et du savon.
  • Utilisez des mouchoirs en papier et éternuez ou toussez dans un mouchoir (ou dans votre coude).
  • Évitez de vous toucher la bouche, le nez ou les yeux.
  • Hydratez-vous souvent (avec de l'eau ou du thé).
  • Ventilez régulièrement votre salon et votre chambre à coucher.

Source : Artsenkrant, Pub Med.